Histoire et Patrimoine

Découvrir l’Histoire de Piré-sur-seiche à travers son patrimoine.

PATRIMOINE de PIRÉ-SUR-SEICHE

Les armes de PIRÉ-SUR-SEICHE d’or, à la hure de sanglier de sable, arrachée de gueules, défendue d’argent
La devise de PIRÉ-SUR-SEICHE « NON FERIT NISI LAESUS » signifie  « Il ne frappe que s’il est blessé »
La commune de PIRÉ a pris les armes et la devise des Rosnyvinen, ses anciens seigneurs ; elle a aussi adopté leur cri : Défends-toi !
En 1516, La commune prend le nom de PIRÉ signifiant « lieu couvert de poires » qui est modifié en PIRÉ-SUR-SEICHE en 1920
L’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul (XVI-XVII-XIXème siècle). L’église Saint-Pierre, dont il est fait mention dès le 11e siècle, a été reconstruite aux 15e et 16e siècles. Sa flèche, de style néogothique, date de 1874

La chapelle de la Croix-Bouessée (1527-XVII-XVIIIème siècle), située dans le cimetière

Le château du Plessis-Guériff ou Plessix-Guériff (1471-XVIII-XIXème siècle) . Le château de Piré date du 18e siècle. En 1932, le domaine est cédé à la Congrégation des Pères du Saint-Esprit, qui en fera un centre de formation, puis une maison de retraite. Le château de Piré date du 18e siècle. Jean-Paul LEGENDRE, dirigeant du groupe BTP à racheté le château des Pères en 2011

Le château de l’Espinay ou Epinay (XVIIème siècle), propriété successive des familles Espinay (en 1412), Rosnyvinen, seigneurs de Piré (fin XVIIème siècle), l’Espinay (début du XVIIIème siècle), Busnel (en 1760 et 1789), Dauchez de Baubert

Le château de la Beauvais (XVII-XIXème siècle). On y trouve un pigeonnier. Propriété successive des familles Desilles (en 1513 et 1541), Plessis (en 1596), Brandin, seigneurs de Belestre (en 1608), Fouquet, seigneurs de la Bouchefollière (vers 1658), Guric (vers 1690), Farcy (vers 1761), Pascal (durant la Révolution), de Labarthe, Grandlaunay

Le manoir de la Bréhonnière (XV-XVIIIème siècle). On y trouvait un cadran solaire daté de 1710. Propriété successive des familles Saint-Amadour (en 1447), Aiguillon (en 1504 et 1564), Maudet, seigneurs de la Tremblaye (en 1608), Penguern (vers 1728)

Le calvaire du cimetière (1587)

L’ancien presbytère (XVI-XVIIIème siècle), situé 8 rue de Vitré

La maison (XVIIème siècle), située 22 rue d’Anjou

La ferme (XVII-XIXème siècle), située au lieu-dit la Touche-Marzelle

Les moulins à eau de Neuf, de la Joncherays, de Connag, de Berrue, Champusel, d’Atillé, de Taillepied, et les moulins à vent des Grées, de Taillepied, du Clos-Corron

Noms des maires depuis 1945 à nos jours

François CORDELIER mai 1945 – juillet 1946

Julien MÉLLIER juillet 1946 – mars 1965

Gaston GUAIS Commerçant  mars  1965 – mars 1977

Emile GRÉGOIRE Agriculteur mars 1977 – mars 1995

Auguste MONNIER Directeur de banque  mars 1995 – mars 2001

Léon RUPIN Agriculteur mars 2001 – mars 2008

Dominique DENIEUL Agriculteur mars 2008 –

Localisation